Le processus de frappe des pièces de monnaies

Les pièces sont des produits en métal. Pour les fabriquer, un certain nombre d’étapes complexes doivent être suivies, depuis la préparation des barres de métal brutes à l’actuelle frappe des pièces. Les informations suivantes sont les étapes simplifiées du procédé de frappe.

Etape 1: Flan ou ébauche

L’atelier de monnaie achète des bandes de métal d’environ 33 cm de large (13 inches) et de 45.72 cm de long (1,500 feet) pour fabriquer le nickel, la pièce de 10 centimes, le quart, le demi-dollar et le dollar. Les stries viennent par l’embobinage. Chaque bobine est envoyée dans une presse qui frappe l’extérieur, arrondit les disques que l’on appelle les flans. La bande en trop, appelée le cordon, est coupée et recyclée (pour fabriquer le centime, l’atelier de monnaie achète des flans prêts à être poinçonnés, après avoir fourni du cuivre et du zinc aux fabricants).

Les flans sont des planchettes, des rondelles de métal prêtes à être frappés. Ils ne sont pas encore passés par les étapes nécessaires du processus. Les pièces n’y ont pas encore été frappées.

Une "planchette" est la fonte dans laquelle le flan est embouti, et qui est passée par les étapes nécessaires, prête à être frappée.

Ces flans sont généralement plus larges que les pièces terminées et ont leurs bords rugueux appelés les crampons, qui sont enlevés aux étapes suivantes du processus.

Planchettes ou Flans

Etape 2: Recuit, Lavage et Séchage

Les flans sont chauffés dans un four afin qu’ils soient ramollis. Par ce traitement thermique, ils deviennent malléables. Puis, ils sont lavés et séchés. L’embobinage de finition et les opérations d’enveloppement leur permettent de durcir. Ils sont chauffés, à des températures contrôlées jusqu’à 760°C (1400°F).

Ce procédé, appelé le recuit, ramollit leur structure métallique afin que l’on puisse les travailler plus facilement. Comme le flan est frappé sous une pression plus basse, la durée de vie des pièces en est prolongée.

Le processus de recuit cause quelques décolorations aux flans. Pour les retirer, les flans sont trempés, les uns contre les autres, dans un bain chimique. Puis ils sont séchés sous air chaud artificiel, certains d’entre eux sont envoyés à l’unité de crénelage.

Etape 3: Crénelage

Puis, les flans corrects passent par l’unité de crénelage. Cela enlève une bande autour de leurs bords. Le moulin de crénelage est fait d’une roue rotative, qui a un sillon sur son bord et qui ajuste le flan vers une section recourbée ayant sa propre cannelure. Par ce procédé, le bord est rehaussé. Il est alors taillé, formé pour mieux entrer dans la presse. Les bords sont durcis pour éviter toute fuite de métal entre la partie opposée du flan et son col.

Etape 4: Frappe

Enfin, les flans sont envoyés dans la presse de frappe. Là, ils sont poinçonnés avec les représentations et les inscriptions officielles leur permettant de devenir les pièces de monnaie authentiques des Etats-Unis.

Etape 5: Inspection

Les opérateurs des presses utilisent des verres grossissant pour contrôler chaque fournée de pièces récemment frappées.

Etape 6: Comptage et Mise en sachet

Une machine automatique de comptage, comptabilise les pièces et les envoie dans de larges sacs. Les sacs sont scellés, chargés sur des palettes et emmagasinés dans des coffres-forts par chariots élévateurs. Les nouvelles pièces sont alors acheminées par camion aux banques de réserve. De là, elles sont expédiées à votre banque locale !

Mots-clés utilisés pour trouver cet article:

frappe des pieces, borde les monnaies, frappe monnaie, flans (pièce de monnaie), il bordé les monnaies ou les médailles

10 Cours gratuits pour bien démarrer votre Collection de Pièces !
Oui Laurent, Envoyez-moi mon cours gratuit sur la collection de pièces aujourd'hui !

Vous recevrez votre première leçon par email immédiatement

Votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.